vendredi 8 juillet 2011

Sidération




Je suis submergé par l'émerveillement
Engendré par la saveur du nectar de la conscience,
Conscience sans point de référence,
Surgie du fond immaculé
Qui n'obéit qu'a son propre élan.

Aujourd’hui, quelle chance !
Je suis ébahi par l'épanouissement (du soleil)
Des instructions orales sur la pratique indicible
Que j'ai reçue du centre de ce lotus
Qu'est le visage du vrai maître.

Nâga (c. 1025-1075), Trente stances sur le bonheur de l'esprit (Cittasamtosatrimsikâ, 29)


Bonne vacance !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...